Archives

Mettre fin à l'inquiétude de deux solitudes par l'innovation et l'agriculture de précision

Mettre fin à l'inquiétude de deux solitudes par l'innovation et l'agriculture de précision

Montréal, le 23 septembre 2019 – La Coop fédérée et sa division agricole, Sollio Agriculture, ont profité de leur participation aux consultations de la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles de l’Assemblée nationale, pour se porter à la défense des familles agricoles québécoises, mais aussi pour rappeler qu’elles sont sensibles aux préoccupations de la population à l’égard de leur alimentation.

« Les deux solitudes de la société québécoise, les ruraux et les urbains dépendent l'une de l'autre, sans vraiment se connaître. Le débat actuel représente une occasion de mieux faire connaître l'agriculture d'aujourd'hui et de valoriser le travail des familles agricoles  », affirme d'entrée de jeu M. Sébastien Léveillé, vice-président exécutif de La Coop fédérée, et chef de la direction de Sollio Agriculture.

Nous innovons depuis 1922

Depuis sa création, La Coop fédérée est en mode innovation et démontre dans ses actions qu'il est possible de produire plus avec moins de pesticides.  De nos jours, la plateforme agronomique de Sollio Agriculture lancée en 2017 compte près de 11 000 fermes connectées. Cette plateforme est un outil de diagnostic pour évaluer la santé des sols et qui consigne l'ensemble des données relatives à la fertilisation et à la protection des cultures. Elle rend aujourd'hui possible une agriculture de précision, qui permet l'application du bon produit, à la bonne dose, au bon endroit et au bon moment.

Dans leur mémoire, La Coop fédérée et Sollio Agriculture proposent des mesures pour donner à l'agriculture québécoise des moyens de répondre aux exigences des consommateurs :

  1. Faire respecter les bandes riveraines et les zones sensibles dans les champs : Malgré les impacts négatifs démontrés, plusieurs producteurs poursuivent la culture de ces zones; 
  2. Donner un élan à l'agriculture de précision : Bien que les technologies permettent l'accumulation des données sur l'utilisation des produits de protection des cultures, l’utilisation de ces données pour mettre la mise en action de nouvelles pratiques au champ se fait attendre;
  3. Faciliter l'application de précision : Pour appliquer ce qui est nécessaire au moment où c’est nécessaire, un producteur a besoin d’équipement qui permette l’application localisée de produits. Ces équipements sont coûteux;
  4. Promouvoir l'arrosage à forfait : Un arrosage effectué par un détaillant permettrait un audit plus facile;  49% des producteurs québécois préfèrent effectuer leur épandage de pesticides eux-mêmes; 
  5. Auditer les détaillants de produits de protection des cultures : Parce que la conformité de la vente de pesticides réside à la fois dans une recommandation agronomique consignée et dans une mesure de contrôle, c’est-à-dire en prévoyant une contre-vérification.

Les agronomes actifs dans les réseaux de distribution : le maillon fort

« La Coop fédérée, de par son statut de coopérative, appartient à des producteurs et est au service de ses membres. Les agronomes que nous employons dans notre réseau ont l’obligation de respecter le code de déontologie de leur ordre professionnel. Ce n’est pas négociable pour nous », affirme M. Gaétan Desroches, chef de la direction de La Coop fédérée. Tout agronome a la responsabilité de faire la meilleure recommandation agronomique: qu'il s'agisse de l'application d'un produit biologique ou non, une intervention mécanique, une solution technologique…ou de ne rien faire du tout. Il faut respecter la profession et ne pas créer deux catégories d'agronome.

Les agronomes liés à des distributeurs sont une courroie de transmission du savoir vers les producteurs, puisqu’ils tirent parti au quotidien des recherches que nous effectuons, des innovations des fabricants et sont familiers avec la réalité de leurs clients. C’est grâce eux que les solutions de remplacement aux pesticides font leur chemin jusque dans les fermes.

Les pesticides : un traitement pour la santé des plantes

« Sollio Agriculture a accès à la plupart des produits traditionnels ou biologiques, ainsi que des solutions technologiques pour traiter les cultures », précise M. Léveillé. Pour Sollio Agriculture, les producteurs agricoles travaillent à la pérennité de leur ferme, dans l’optique de léguer leur terre à leurs enfants. « Nous ne connaissons pas de producteurs qui dépenseraient inutilement pour un intrant agricole », renchérit M. Léveillé.

« Le consommateur est celui qui décide; il vote avec son portefeuille. L'enjeu est de produire à coût compétitif, parce qu'autrement, la population se tournera vers des produits étrangers, et nous n'avons aucun contrôle sur les produits de protection des cultures utilisés », de conclure M. Léveillé.

À propos de La Coop fédérée
Fondée en 1922, La Coop fédérée est la plus importante entreprise agroalimentaire au Québec, la seule coopérative agricole pancanadienne et la 24e plus importante coopérative agroalimentaire au monde. Elle représente plus de 120 000 membres, producteurs agricoles et consommateurs regroupés dans près de 60 coopératives réparties dans plusieurs provinces canadiennes. Elle emploie plus de 14 000 personnes et son chiffre d'affaires s'élève à 6,5 milliards de dollars. En incluant ses coopératives affiliées, La Coop fédérée compte près de 19 000 employés et un chiffre d'affaires combiné de 9,5 milliards de dollars. Ses activités se séparent en trois divisions : Olymel S.E.C., Sollio Agriculture et Groupe BMR inc.

À propos de Sollio Agriculture
Sollio Agriculture, la division agricole de La Coop fédérée, est un chef de file canadien dans le secteur de l’agriculture. Elle se spécialise dans la commercialisation des intrants agricoles et les services agronomiques à valeur ajoutée. Elle bénéficie de la synergie entre trois secteurs : les productions animales, les productions végétales et la commercialisation des grains. Présente dans presque tout le Canada, elle compte près de 1 100 employés et a réalisé des ventes de 2,125 milliards de dollars en 2018 tant au Canada qu’à l’international. Pour plus d’information sur Sollio Agriculture, visitez sollio.ag.

Pour consulter le résumé du mémoire de La Coop fédérée et de Sollio Agriculture, visitez le http://bit.ly/2l33C8V.

-30-

Source : 
Sollio Agriculture

Renseignements :
Aude Simonnot-Lanciaux
asimonnotlanciaux@tactconseil.ca
514 667-0196, poste 427
Cell. 438 979-1510

virginie.barbeau lun 23/09/2019 - 18:00
14 août 2019

Rapprocher deux solitudes : les urbains et les ruraux

Le chef de la direction de Sollio Agriculture fait le point sur la prochaine Commission parlementaire de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles (CAPERN). Texte paru dans le magazine Coopérateur, édition juillet-août 2019

Lire la suite
10 juillet 2019

La Coop fédérée, ses divisions Olymel et Sollio Agriculture et F. Ménard concluent une entente en vue d’acquérir tous les actifs de l’entreprise F. Ménard dans le secteur du porc et des meuneries.

Montréal, le mardi 9 juillet 2019 — Les directions de La Coop fédérée, de ses divisions Olymel et Sollio Agriculture, ainsi que la direction de F. Ménard annoncent aujourd’hui la conclusion d’une entente pour l’acquisition de tous les actifs de l’entreprise F. Ménard de l’Ange-Gardien, en Montérégie, au Québec.

Lire la suite
10 juin 2019

Couper. Fertiliser. Rentabiliser.

Les hivers difficiles et les sécheresses des trois dernières années ont mis à mal la production de foin. Résultat ? Les inventaires sont si bas sur les fermes du Québec que certains parlent de pénurie...

Lire la suite