Oignons
24 mars 2021

Tout savoir sur les biostimulants en horticulture

Pour améliorer leurs rendements et la qualité des récoltes, de plus en plus d’horticulteurs se tournent vers les biostimulants.

La science derrière ces produits innovants n’est pas aussi complexe qu’elle en a l’air, aux dires de la gestionnaire de comptes chez Sollio Agriculture Christine Bourbonnais.

« En gros, ce sont des acides organiques qui vont diminuer l’impact du stress sur une plante en croissance. De cette façon, elle va pouvoir atteindre son plein potentiel de rendement. »

Il existe quatre grandes familles de biostimulants, dont les extraits d’algues et les acides humiques qui sont utilisés en horticulture. Les extraits d’algues marines stimulent la croissance et augmentent la résistance au stress de la plante. Ces biostimulants améliorent aussi la qualité et l’uniformité des fruits et légumes.

De leur côté, les acides humiques agissent comme des éponges. Ils retiennent l’eau, l’air et les éléments nutritifs dans la zone où les racines poussent. « C’est idéal pour améliorer la structure des sols à faible teneur en matière organique », illustre la spécialiste des productions horticoles.

Des produits testés et éprouvés

Sollio Agriculture offre une gamme complète de biostimulants. Ils sont conçus au Québec en collaboration avec l’entreprise rimouskoise OrganicOcean. Ils ont été testés sur la ferme de recherche de Saint-Hyacinthe et dans des champs à travers le Canada.

« On voit beaucoup de produits sur le marché, mais ils ne présentent pas tous le même intérêt agronomique, prévient Christine Bourbonnais. Chez Sollio Agriculture, nos produits sont basés sur la science. Les essais au champ, ça nous a permis de récolter des données qui prouvent leur efficacité. On est donc capable de bien conseiller les producteurs pour qu’ils choisissent un biostimulant adapté à leurs besoins. »

Selon l’experte, l’ASCO-ROOT et l’Humarine sont bien adaptés aux productions horticoles. Ces deux biostimulants sont appliqués en mélange avec l’engrais lors du semis ou de la plantation, de préférence en bande. Ça n’entraîne donc aucun passage supplémentaire au champ.

EXTRAIT D’ALGUES GRANULAIRE : ASCO-ROOT

Ce biostimulant est un supplément granulaire fabriqué à partir d’extraits d’algues. Il améliore la productivité des plantes. Comment? En stimulant leur métabolisme cellulaire et en réduisant les impacts du stress.

L’ASCO-ROOT utilise une technologie de libération contrôlée, ce qui veut dire que la granule libère lentement ses éléments, tout au long de la saison de croissance.

« On a d’excellents résultats dans des cultures établies sur le long terme comme les fraises, les canneberges, les framboises. C’est aussi intéressant pour les cultures d’oignons, de carottes, etc., soutient Christine Bourbonnais. Les fruits et légumes sont plus uniformes quand on utilise ce biostimulant. »

Les résultats des essais dans la pomme de terre parlent d’eux-mêmes : l’utilisation de 2,8 kg d’ASCO-ROOT par acre a généré une augmentation du rendement vendable de 43,1 quintaux par acre. Ça veut dire :

+ 309 $/acre de profit net

Basé sur un prix moyen de 8 $/quintal

DES FRUITS/LÉGUMES PLUS UNIFORMES AVEC L’HUMARINE

L’Humarine, qui fait partie de la famille des acides humiques, agit sur le sol. Les acides humiques permettent de retenir les éléments nutritifs, l’air, l’eau et les micro-organismes au bon endroit dans le sol grâce à leur molécule en forme d’éponge.

Ce biostimulant maximise la disponibilité des nutriments en les empêchant de se fixer. « Il libère aussi le phosphore qui est déjà présent dans le sol, ce qui permet d’optimiser les apports », ajoute Christine Bourbonnais.

L’Humarine fonctionne bien en horticulture, « particulièrement dans des sols légers qui manquent un peu de structure », indique-t-elle.

Christine Bourbonnais est sans équivoque : tous les producteurs horticoles devraient utiliser des biostimulants.

« C’est une belle innovation qui permet d’avoir de meilleurs rendements et des plantes plus saines. Et ça pourrait avoir un impact sur l’utilisation de produits de protection des cultures. C’est l’avenir! »

 

Contactez votre expert-conseil et découvrez quels biostimulants peuvent améliorer vos rendements.