Pourquoi vous devriez utiliser des biostimulants en grandes cultures
February 8, 2022

Pourquoi vous devriez utiliser des biostimulants en grandes cultures

Les biostimulants permettent aux producteurs de grandes cultures de rester performants malgré les aléas climatiques. Très tendance en Europe, ces produits innovants sont de plus en plus utilisés dans les champs d’ici.

« Les biostimulants aident les plantes à combattre les stress abiotiques et assurent une meilleure assimilation des éléments fertilisants », résume le conseiller agronomique chez Sollio Agriculture, François Labrie.

Ces produits protègent contre le lessivage et permettent de conserver les éléments dans le sol, là où la plante en a besoin.  En grandes cultures, l’utilisation de biostimulants est synonyme de récoltes plus abondantes et d’une rentabilité accrue. 

« Quand on augmente la productivité des cultures, qu’on utilise mieux le sol et les éléments fertilisants, il y a un avantage aussi sur le plan de l’environnement », indique l’agronome.

Selon lui, il faut toujours opter pour des produits d’origine naturelle pour que la plante puisse les reconnaitre et les assimiler.

Alors que le prix des fertilisants a connu une hausse vertigineuse, il devient d’autant plus important de protéger son investissement en fertilisant avec les biostimulants, mentionne l’agronome.

Des données qui ne mentent pas

Les biostimulants offerts par Sollio Agriculture sont conçus par l’entreprise rimouskoise OrganicOcean qui récolte les algues dans le fleuve Saint-Laurent et valorise les sous-produits des pêcheries.

Ils ont tous été testés sur la ferme de recherche de Sollio Agriculture à Saint-Hyacinthe et dans des champs à travers le Canada.

Le Vita, l’Obsorba et l’Humarine ont tous obtenu des résultats que l’expert qualifie d’excellents. « En fait, les résultats des essais sont tellement impressionnants que c’est quasiment gênant, rigole-t-il. C’est fulgurant! »

  1. MOINS DE STRESS, PLUS DE RENDEMENTS AVEC LE VITA

Ce biostimulant est un concentré d’algues marines qui aide la plante à mieux tolérer les stress.

« Chaque été, on vit des sécheresses, des gros coups de chaleur, des excès d’eau, etc. Ce produit-là favorise la tolérance des plantes vis-à-vis ces extrêmes », affirme François Labrie.

Appliqué avec un fongicide, le Vita permet aux producteurs de grandes cultures d’augmenter leurs rendements et leur rentabilité.

« Dans le maïs, on va chercher jusqu’à 1,2 tonne de plus par hectare. C’est très, très rentable. » - François Labrie

Les essais dans le blé ont démontré qu’il est possible d’obtenir une augmentation de la rentabilité de 50 $ l’hectare. D’autres tests sont en cours dans les plantes fourragères et les données préliminaires sont « plutôt intéressantes », selon M. Labrie.

  1. OBSORBA et HUMARINE : PLUS D’ARGENT DANS VOS POCHES

Ces deux biostimulants ont un avantage commun : ils favorisent l’absorption des nutriments par la plante. Ils font partie de la famille des acides humiques et améliorent la structure du sol. Ils permettent également d’optimiser les investissements en fertilisants.

« On va surtout recommander ça aux producteurs qui cultivent des sols légers, sablonneux », précise le conseiller. 

L’Obsorba est incorporé au démarreur liquide. L’Humarine est la version granulaire de ce biostimulant.

Les essais dans le maïs, réalisés à la ferme de recherche de Sollio Agriculture, montrent que l’Humarine permet d’aller chercher jusqu’à 77 $ de plus par hectare.

+ 400 kg/hectare

Rendement additionnel dans les champs de maïs avec Humarine

« Les biostimulants gagnent en popularité et c’est important que les producteurs soient capables de démêler les produits fiables par rapport à la poudre de fée et au jus de serpent », souligne François Labrie.

L’accompagnement des experts-conseils de Sollio Agriculture est donc essentiel. « On propose toujours des produits testés et éprouvés, qui répondent aux besoins spécifiques de chaque producteur. »

Informez-vous auprès de votre expert-conseil sur les biostimulants de Sollio Agriculture.