Champs de fourrages
May 26, 2022

Pénurie de foin : soyez proactif!

Pas besoin de le répéter : en général, les stocks de fourrages 2021 sont bons dans la province, bien que quelques régions pourraient être affectées...

La situation est plus compliquée pour certains producteurs, qui doivent faire preuve d’ingéniosité.

Mais avant de prendre une quelconque décision, il faut d’abord faire une bonne évaluation des stocks de fourrages et surtout, un inventaire des animaux à nourrir dans la prochaine année! Prenez le temps de faire des scénarios de consommation pour plusieurs groupes d’âge ou stades de lactation. Cet exercice est rarement fait de manière rigoureuse et peut donner lieu à des surprises.

Maximisez ce qui est au champ. Assurez-vous de maximiser le rendement que vous pourrez tirer des prairies restantes. Validez les stades de coupe optimaux, apportez les changements qui s’imposent, fauchez assez haut pour permettre un meilleur regain, etc. Fertilisez les bonnes plantes, avec le bon engrais et au bon stade. Bref, optimisez la gestion de vos prairies restantes.

Traitez vos prairies dédiées aux vaches en transition avec minutie. Utilisez de l’azote pour maximiser la première coupe et même un engrais à base de chlore pour vous permettre de récolter un foin de faible BCA.

Une autre option reste d’acheter ce qu’il vous manquera. Achetez ce dont vous avez besoin et surtout, ce dont vos animaux ont besoin! Le foin pour des vaches taries ne devrait pas être le même que pour des vaches en lait. Histoire vécue trop souvent…

Et si on trouve du foin, quel est le prix de ce fourrage livré à la ferme? Si les balles rondes livrées à la ferme reviennent à 70 $/balle, cela représente 280 $ - 300 $/TMS. Mais pour un aliment présentant quelle valeur alimentaire? Et quelle qualité de conservation? Combien de pertes faut-il calculer? Il faut bien valider le poids réel et la MS des balles achetées, car l’impact sur le prix par tonne sera majeur!

Concentrez-vous sur la récolte de fourrages de bonne qualité (digestibles, adaptés, MS adéquate, etc.).

Enfin, certains sous-produits et aliments peuvent aussi remplacer une partie des fourrages de votre ration. Consultez vos experts-conseils pour vérifier si le retour sur investissement en vaut le coût.

Une solution : Synchro F-Plus

Parmi les solutions vous permettant de substituer une partie du fourrage de la ration, le Synchro F-Plus en cube, disponible chez Sollio Agriculture, est sûrement à considérer.

Lorsqu’on compare le prix du foin avec celui des substituts, il faut aussi comparer les apports en nutriments et la perte de chacun afin de prendre la meilleure décision économique possible pour votre entreprise. Il faut comparer le coût des rations calculées.

Formulé pour augmenter la teneur en fibres digestibles des rations et stimuler la consommation de matière sèche lorsque les fourrages sont plus fibreux ou que les quantités sont limitées, le Synchro F-Plus peut être servi aux génisses de remplacement, aux vaches laitières, aux moutons et aux chèvres laitières. Le Synchro Polpolac F3 peut aussi faire partie de cette approche.

Autre solution : le Totalveau

Le Totalveau est un aliment complet pour les génisses de 0 à 6 mois à servir avec peu ou pas de fourrage. Il s’agit d’un concept innovateur qui a fait ses preuves au fil du temps et qui est encore très populaire. Très appétent, ce produit servi à volonté permet une croissance optimale des génisses et assure une meilleure uniformité des groupes d’animaux. Fini le casse-tête de la recherche du foin idéal et appétent pour les veaux!

Rappelons-nous que l’élément clé est de commencer tôt. Cela permet d’étirer les fourrages en stock et d’éviter de se retrouver devant un entrepôt vide trop rapidement.

À retenir :

  • Stocks de fourrages et inventaire des animaux
  • Maximiser le rendement des prairies actuelles et à implanter
  • Évaluer d'autres options d'implantation pour maximiser le volume
  • Acheter du foin ou un substitut adéquat

Bonne récolte!

 

Jean-François Lemay, agr.
Conseiller spécialisé, production laitière
Sollio Agriculture